Histoire

La baie des Chaleurs est un bras du golfe Saint-Laurent séparant la péninsule gaspésienne au Québec du Nouveau-Brunswick. Ce nom a été donné par l’explorateur français Jacques Cartier qui le 9 juillet 1534, en pleine canicule, la qualifié d’une chaleur plus tempérée que la terre d’Espagne.

Quelque deux cents ans plus tard, en 1760, au fond de la baie des Chaleurs, la bataille de la Ristigouche scelle le sort de la Nouvelle-France lors de la dernière bataille navale, pour la conquête du nouveau monde, entre les deux grandes puissances coloniales de l’époque : la France et l’Angleterre.

Tour à tour terre d’accueil pour les Micmacs, Acadiens, Loyalistes, les pêcheurs jersiais et normands, Basques, Bretons, les émigrés irlandais, écossais et belges, la Baie-des-Chaleurs en conserve la marque encore aujourd’hui tant par ses toponymes évocateurs que par les différents accents pittoresques qui se succèdent d’un village à l’autre.