15 septembre
2015

Gary Boudreault, comédien

La Baie-des-Chaleurs, c'est l'un des berceaux de notre Histoire,  mais c'est aussi le berceau de la mienne en terre d'Amérique. Quand j'y reviens, au moins une fois l'an, j'éprouve toujours le curieux sentiment de celui qui refait le chemin à l'envers vers le cœur de ses plus beaux souvenirs d'enfance, comme saumon en rivière, même si je n'y suis pas né. J'aime à penser que mes gènes ancestraux y ont laissé de lourdes traces et que ce sont leurs échos les plus vivifiants qui nourrissent cette très forte impression de renaître encore un peu à chacun des retours. Vivement la Baie et ses chaleureux habitants!